Commémoration de la Journée Internationale de la Prévention des Catastrophes,(JIPC) à Kaya, le vendredi 04 Décembre 2015 . Thème :« La connaissance sauve des vies ».

jeudi
23 janvier 2014
 


Newsletter


02 BP 5657 Ouagadougou 02
Burkina faso

Tél: +226 25 36 54 41
Mail: contact@reseaumarpbf.org

Heures d’ouverture

8h - 17h

Nos vidéos

Double-cliquez pour afficher la vidéo

Nos liens

| ACCUEIL | | Champ d’action | | Evénéments | | Médiathèque | | Nos partenaires | | Nos rapports | | Nos réalisations |

Loi d’orientation relative à la prévention et la gestion des risques de catastrophes au Burkina Faso : Christian Aid Sahel et ses partenaires Plaident pour son adoption et sa mise en œuvre effective.

Dans le cadre de la reprise de leurs activités de plaidoyer pour l’adoption et la mise en œuvre effective de la Loi d’orientation relative à la prévention et la gestion des risques de catastrophes, les partenaires de Christian Aid Burkina se sont rencontrés pour une planification des activités. La rencontre a eu lieu ce mardi 21 janvier 2014 à Ouagadougou dans la salle de réunion du Réseau MARP-Burkina.

Veiller à l’adoption et à la mise en œuvre effective de la Loi d’orientation relative à la prévention et la gestion des risques de catastrophes au Burkina Faso, c’est l’objectif que se sont fixés Christian Aid et ses partenaires (ODE, ATAD et Réseau MARP-Burkina), à travers le plaidoyer qu’ils veulent mener à l’endroit des décideurs politiques ainsi que les élus nationaux. L’atelier de ce mardi a servi de cadre pour réfléchir sur la stratégie et les actions à entreprendre dans le court terme afin favoriser l’adoption de la loi par l’Assemblée Nationale au cours de la prochaine session prévue pour mars 2014. Des participants venus du Secrétariat Permanent du Conseil National de Secours d’Urgence et de Réhabilitation (SP/CONASUR), du Ministère chargé des relations avec les institutions et des reformes politiques (MRIRP) étaient de la partie. Cette rencontre a aussi servi de cadre pour la présentation des résultats provisoires d’une étude sur l’état des lieux de la dite loi. Ce qui a permis aux participants de savoir que le projet de loi se trouve actuellement sur la table du Président de l’Assemblée Nationale et qu’il est fort probable qu’il soit inscrit à l’ordre du jour la prochaine session. Pour cela, les acteurs de ce plaidoyer veulent saisir cette opportunité pour mener des actions de plaidoyer à l’endroit de leurs cibles. Une initiative saluée à sa juste valeur par les participants, comme étant un acte important que la société civile pose dans son rôle d’accompagnement et d’interpellation de l’Etat face à ses prérogatives. Dans les prochains jours, un réseau d’alliance devrait être constitué avec d’autres acteurs intervenant dans le domaine de la Réduction des Risques de Catastrophe (RRC) pour aller au front.

Adama Gnanou
Chargé de communication et du Plaidoyer