Commémoration de la Journée Internationale de la Prévention des Catastrophes,(JIPC) à Kaya, le vendredi 04 Décembre 2015 . Thème :« La connaissance sauve des vies ».

lundi
4 novembre 2013
 


Newsletter


02 BP 5657 Ouagadougou 02
Burkina faso

Tél: +226 25 36 54 41
Mail: contact@reseaumarpbf.org

Heures d’ouverture

8h - 17h

Nos vidéos

Double-cliquez pour afficher la vidéo

Nos liens

| ACCUEIL | | Champ d’action | | Evénéments | | Médiathèque | | Nos partenaires | | Nos rapports | | Nos réalisations |

Journée internationale de prévention des catastrophes : Christian Aid met les personnes handicapées au centre de ses actions

Le lundi 13 Octobre 2013, l’ONG Christian Aid et ces partenaires du Burkina Faso ont célébré la journée internationale de la prévention des catastrophes. La cérémonie a eu lieu à Latodin dans la province du Passoré à une centaine de Km de Ouagadougou. Cette journée a connu une grande mobilisation des autorités communales et administratives et de l’ensemble de la population de Latodin. Elle a été marquée par des discours, des témoignages de personnes handicapées et des visites de champs modèles de résilience

« Pas si évident de vivre avec un handicap et une catastrophe »  ; c’est autour de ce thème que Christian Aid et ses partenaires du Burkina Faso se sont retrouvés dans la province du Passoré pour célébrer avec les communautés rurales la journée internationale de la prévention des risques de catastrophe. Une manière pour Christian Aid et ses partenaires d’interpeller les différents acteurs du gouvernement et de la société civile et de plaider pour une réelle prise en compte de cette catégorie sociale de la population lors de l’élaboration des systèmes d’alerte rapide, des campagnes de sensibilisations et autres interventions directs sur les sites des personnes sinistrées.
Ce thème vise selon les organisateurs « à mettre en évidence la marginalisation des personnes handicapées et la façon dont les catastrophes aggravent leur sort. »

Selon le Secrétaire Général de l’Organisation des Nation Unies (ONU) Ban KI-Moon plus d’un milliards de personnes dans le monde souffrent d’un handicap ; « La plus part de ces personnes n’ont jamais pris part à la gestion des risques de catastrophe ni à la planification et la prise de décisions dans le monde ». C’est dire à quel point les personnes handicapées sont marginalisées lors de la gestion des risques de catastrophe. C’est ce triste constat qui a inspiré le choix de cette journée dédiée aux personnes handicapées depuis 1989.

Madame Aïsséta Kabré, chargé de la résilience du plaidoyer de Christian Aid, a tenu à préciser que « outre les handicapés physique, il y a aussi la vieillesse qui est un signe d’handicape. En cas d’évacuation d’urgence, vous ne pouvez pas demander à un vieillard de courir à la même allure que les jeunes. C’est pourquoi, nous avons tenu à mettre ce type d’handicapé au centre de cette journée. Par cette action Christian Aid entend attirer l’attention de tous ces partenaires à tenir compte de ces gens diminués dans leurs interventions sur les sites de catastrophes et dans les systèmes alerte précoce, car ils nous ont montré à travers leurs témoignages qu’ils ont un grenier de savoir qui peut être utiles pour nos interventions. » a-t-elle indiqué.

Au cours de cette journée, les participants ont pu entendre des témoignages de personnes âgées qui ont partagé avec le publique leur expérience dans l’adaptation et dans la gestion des périodes de famine prolongée. Les participants ont pu également se rendre dans les champs de Eloi OUEDRAOGO et de Karim KOALGA, dans le village de Louanga, pour constater de visu les céréales produites grâce à la pratique du Zaï des cordons pierreux et des demi-lunes.

En rappelle, la journée Internationale de prévention des catastrophes, lancée en 1989 sous l’égide des Nation Unies (résolution 44/236, 22 Décembre 1989), est une initiative en faveur de la promotion d’une culture mondiale de la prévention des catastrophes. A l’origine célébrée le Mercredi du moi d’Octobre, l’Assemblée générale des Nation Unies a décidé de désigner le 13 octobre comme date pour célébrer la JIPC (résolution 64/200, 21 Décembre 2009). En virons 138 pays prennent part à cette action concertée, dont l’objectif est de prévenir les pertes en vies humaines, des dégâts matériels et des perturbations sociales et économiques provoqués par les séismes, les éruptions volcaniques, les tempêtes et cyclones, les feux de forêt…

Adama GNANOU