Commémoration de la Journée Internationale de la Prévention des Catastrophes,(JIPC) à Kaya, le vendredi 04 Décembre 2015 . Thème :« La connaissance sauve des vies ».

mardi
12 mars 2013
 


Newsletter


02 BP 5657 Ouagadougou 02
Burkina faso

Tél: +226 25 36 54 41
Mail: contact@reseaumarpbf.org

Heures d’ouverture

8h - 17h

Nos vidéos

Double-cliquez pour afficher la vidéo

Nos liens

| ACCUEIL | | Champ d’action | | Evénéments | | Médiathèque | | Nos partenaires | | Nos rapports | | Nos réalisations |

Le sahel manager de Christian Aid prend le poul de l’état d’exécution du projet Programm Partnerhsip Arrangemnt dans la province du Zondoma.

Après un premier monitoring du Responsable du Suivi Évaluation, Monsieur Abdramane KEITA à Saye et à Masboré, le 12 Janvier 2013, c’est au tour du Sahel Manager de Christian Aid, M. Yacouba KONE, de rencontrer et d’échanger avec les bénéficiaires du projet PPA phase II, sur l’impact des activités dans l’amélioration de leur résilience face aux multiples catastrophes et de faire des recommandations pour la mise en œuvre réussie du projet. C’était le 20 Février 2013 Kéra Douré et Saye, province du Zondoma, zone d’intervention du Réseau MARP.

Au cours de cette tournée à Kéra Douré, le Sahel Manager a pu visite un magasin de warrantage, échanger avec le « comité PPA » et les productrices maraîchères. Il a pu également échanges avec les bénéficiaires de la réhabilitation du cheptel et des bénéficiaires de l’appui aux Activités Génératrices de Revenus.

Dans le village de Saye, M. Yacouba KONE s’est entretenu avec les femmes bénéficiaires de la réhabilitation du cheptel et des bénéficiaires aux AGR.
Au cours des entretiens en face à face avec le Sahel Manager, les femmes ont témoigné de impact des activités dans l’amélioration de leurs conditions de vie grâce à l’appui de Christian Aid à travers le projet PPA. Elles ont égrené un chapelé d’avantages que leur procure le projet PPA. En un mot les femmes de Kéradouré et Saye se sont dites très satisfaites de l’approche du Réseau MARP dans la conduite du projet, qu’elles trouvent du reste participative.
Au Sahel Manager de Christian Aid elles ont souhaité l’augmentation du nombre de bénéficiaires de l’appui aux AGR et de réhabilitation du cheptel. Pour ce qui est de l’appui nutritionnel, elles ont souhaité la continuité de l’action et l’augmentation de l’appui afin de permettre de prendre en charge plus d’enfants victimes de la malnutrition dans la province du Zondoma. Par ailleurs, la sage femme du CSPS de Saye, Mme SAWADOGO AWA s’est jointe aux femmes pour confirmer la préférence de la bouillie enrichie à base de produits locaux, par rapport à celle qui se trouve dans des kits que les enfants n’aiment pas d’ailleurs.
A l’issue de cette tournée d’une demi-journée, le Sahel Manager apprécie :

« Ce qui a attiré mon attention après cette tournée, c’est le degré de collaboration du Réseau MARP-Burkina avec les agents des services techniques de l’administration publique. J’ai senti sur tout le parcours que les agents des services techniques de l’Etat sont très bien imprégnés dans la mise en ouvre des activités du projet. J’ai remarqué que la matrone du CSPS de Saye s’exprimait avec les termes techniques du projet avec aisance, cela prouve qu’elle est beaucoup impliquée dans la mise en œuvre du projet, ce qui est une bonne chose. J’ai pu constater que les femmes sont au cœur de la mise en œuvre des activités. Aussi, la stratégie de structuration des acteurs du projet dans la zone du Réseau MARP marche bien, car elle permet une pleine participation des bénéficiaires que sont les femmes dans les activités. Tous ces aspects réunis, vous ne pourrez qu’avoir de bons résultats et je pense que cette forme d’organisation mérite d’être capitalisée pour servir de modèle dans d’autres localités ».

Adama GNANOU
Responsable à la communication