Commémoration de la Journée Internationale de la Prévention des Catastrophes,(JIPC) à Kaya, le vendredi 04 Décembre 2015 . Thème :« La connaissance sauve des vies ».

mardi
29 janvier 2013
 


Newsletter


02 BP 5657 Ouagadougou 02
Burkina faso

Tél: +226 25 36 54 41
Mail: contact@reseaumarpbf.org

Heures d’ouverture

8h - 17h

Nos vidéos

Double-cliquez pour afficher la vidéo

Nos liens

| ACCUEIL | | Champ d’action | | Evénéments | | Médiathèque | | Nos partenaires | | Nos rapports | | Nos réalisations |

Amélioration de la résilience des communautés locales : Christian Aid prend le pouls de l’état d’exécution des activités du projet par le Réseau MARP dans le Zondoma

Dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du Program Partnership Arrangement (PPA II), Christian Aid a effectué une mission de monitoring en collaboration avec le Réseau MARP-Burkina . c’était le 12 Janvier 2013 dans la province du Zondoma. La mission avait pour objectif d’apprécier le niveau de mise en œuvre du projet sur le terrain. Après une demi-journée de tournée et d’échanges avec les communautés bénéficiaires, la mission s’est retrouvée au siège du Réseau MARP-Burkina à Gourcy, pour une séance de restitution.

Sur le terrain la mission a pu se rendre dans deux villages d’intervention du projet ; il s’agit du village de Saye et de Masboré situés dans la province du Zondoma à 135 de kilomètre de Ouagadougou.
Dans le village de Saye, la mission a visité un magasin de warrantage et des foyers améliorés réalisés par les femmes à l’occasion d’une formation. Dans le village de Masboré la mission a également visité des modèles de foyers améliorés qui ont servi à la formation des femmes.

A Saye comme à Masboré, la mission a également échangé avec la population sur les activités exécutées par le Réseau MARP dans le village.

Des bénéficiaires ont profité de cette tribune pour témoigner de l’amélioration de leurs conditions de vie grâce à l’intervention du Réseau MARP à travers le projet PPA.

Ce projet qui entre dans sa 2ème phase a permis dans sa précédente phase d’appuyer 20 femmes dans leurs activités génératrices des revenus (AGR), de doter un groupement de femmes de Masboré de fonds pour la conduite de leur activité, de réaliser des fosses fumières au profit de 20 producteurs ; toutes choses qui, selon les bénéficiaires a permis de disposer du fumier et d’améliorer les rendements de leurs productions agricoles au cours de la campagne écoulée.

Au cours des échanges, la mission a en retour interpellé la population sur la nécessité de travailler à pérenniser les acquis et d’inciter d’autres personnes à s’intéresser à ce qui est fait.

A la séance de restitution des résultats du monitoring, Monsieur Abdramane KEITA, Responsable du Suivi Evaluation de Christian Aid s’est dit satisfait de ce qu’il a vu sur le terrain et a exhorté l’équipe du Réseau MARP à accompagner les populations dans la gestion des appuis mis à leur disposition. Au regard des résultats satisfaisants, il a par ailleurs souhaité la réalisation d’études de cas sur les AGR des femmes dans le village de Saye, afin de mettre en exergue les acquis du projet.

Au-delà de ces études de cas, Monsieur. Julien OUEDRAOGO, Assistant Technique au Réseau MARP a interpellé Christian Aid sur la nécessité d’accompagner son service à assurer la capitalisation des expériences réussies sur le terrain.

Les échanges ont pris fin avec le mot de remerciement du Réseau MARP à l’endroit de Christian Aid pour avoir initié ce monitoring qui selon lui permet d’améliorer la mise en œuvre du projet.

« En rappel, le Program Partnership Arrangement (PPA) est un projet financé par Christian Aid et exécuté par le Réseau MARP-Burkina depuis Septembre 2011, dans la province du Zondoma. Il vise à améliorer la résilience des communautés locales en vue de réduire les pertes liées aux catastrophes.  »