Commémoration de la Journée Internationale de la Prévention des Catastrophes,(JIPC) à Kaya, le vendredi 04 Décembre 2015 . Thème :« La connaissance sauve des vies ».

mercredi
25 juillet 2012
 


Newsletter


02 BP 5657 Ouagadougou 02
Burkina faso

Tél: +226 25 36 54 41
Mail: contact@reseaumarpbf.org

Heures d’ouverture

8h - 17h

Nos vidéos

Double-cliquez pour afficher la vidéo

Nos liens

| ACCUEIL | | Champ d’action | | Evénéments | | Médiathèque | | Nos partenaires | | Nos rapports | | Nos réalisations |

Régénération Naturelle Assistée : un paysan exemplaire en matière de pratique de la RNA


Le Burkina Faso est un pays sahélien qui connait une grave dégradation climatique caractérisée par une destruction progressive et accélérée des ressources naturelles. Pour faire face à cette menace, des initiatives sont entreprises par le gouvernement à travers des actions de plantation de milliers d’arbres chaque année ; mais le constat est que les résultats sont très mitigés. Beaucoup de plants crèvent avant leur premier anniversaire.

C’est face à ce constat qu’une nouvelle initiative est née à travers une technique d’agroforesterie appelée Régénération Naturelle Assistée, (RNA).
Après deux ans d’expérimentation de cette technologie, des paysans ont réalisé des succès émerveillant. Nous leur avons rendu visite un de ces beau matin afin de mettre à la lumière l’impact de cette technologie en termes de récupération de sols dégradés.
Dans le village de Saye province du Yatenga, où nous avons réalisé ce reportage, des paysans sont à pieds d’œuvre depuis plusieurs décennies, pour lutter contre la dégradation de leur terre, la terre de leurs ancêtres. Avec l’appui du Réseau MARP Burkina ces paysans sont entrain de vaincre la fatalité. Ils ont réalisé des succès inespérés en donnant vie à des centaines hectare de terre totalement nues, où aucune vie n’y était espérée. A la lumière de cette situation, ce reportage a été réalisé pour fonder des propos de paysans bénéficiaires d’appui de la part du Réseau MARP-Burkina à travers le projet IRS.
Allons à la découverte d’un paysan modèle, encore appelé Paysan Innovateur (P.I), dans le village de Saye situé dans la commune urbaine de Ouahigouya, à 145 km de Ouagadougou.

Seydou SAWADOGO, puisque c’est de lui qu’il s’agit est agriculteur et propriétaire terrien du village de Saye. Agé de 71 ans, il est marié à deux femmes et chef d’une famille 10 enfants. IL n’a pas fréquenté l’école formelle, cependant il sait lire et écrire en arabe.
Le vieux Seydou pratique la RNA depuis près de 10 ans. Mais la pratique a véritablement pris de l’ampleur depuis 2009, avec l’arrivée du projet Initiative Reverdir le Sahel IRS. Grâce au soutien qu’il a reçu du Réseau MARP, parce qui il a appris les technologies de la RNA, le Vieux Seydou SAWADOGO est devenu un paysan exemplaire en matière de pratique de la RNA dans le village de Saye. « j’ai commencé Petit à petit avec un hectare, ensuite deux hectares et cinq hectare ; aujourd’hui, j’ai pu récupérer 10 hectares de terres complètements dénudées. Je compte parmi les centaines de Paysans Innovateurs de la province du Yatenga ». Sa pratique agricole tranche avec l’agriculture fermière, elle lui procure des ressources en bois de chauffe et ses rendements sont meilleurs. Ce qui lui permet de vivre décemment avec sa famille. Il constitue aujourd’hui un cas d’exemple réussi grâce à cette initiative dont il est important de vulgariser.