lundi
5 mars 2018
 


Newsletter


02 BP 5657 Ouagadougou 02
Burkina faso

Tél: +226 25 36 54 41
Mail: contact@reseaumarpbf.org

Heures d’ouverture

8h - 17h

Nos vidéos



Double-cliquez pour afficher la vidéo

Nos liens

| ACCUEIL | | Qui sommes-nous ? | | Nos réalisations | | Zones d’intervention | | Nos rapports | | Nos partenaires | | Notre équipe |

Prévention préparation et réponse aux catastrophes naturelles dans le Sahel Le Réseau MARP Burkina et ses partenaires sur les traces de leurs actions.

La mission conjointe des partenaires du projet « Prévention Préparation et Réponse aux Catastrophes naturelles dans le Soum et la Tapoa (PPRC-ST) s’est déroulée du lundi 29 au mercredi 31 janvier 2018 à Djibo et Nassoumbou dans la province du Soum. Les Partenaires d’exécution à savoir ACTION CONTRE LA FAIM ; CROIX ROUGE BURKINABE (CRBF) ; RESEAU MARP-BURKINA (RMARP) et CHRISTIAN AID ont effectué une visite de trois (03) jours dans ces localités. Objectif : faire une évaluation à mi-parcours du projet après une année de mise en œuvre, et donner des directives pour les prochaines étapes. La visite a connu la participation des plus hautes autorités de la province dont le Haut-commissaire, le préfet et le maire de Djibo.

Renforcer la résilience des populations les plus vulnérables à l’insécurité alimentaire dans la province du SOUM et la TAPOA, tel est l’objectif du projet PPRC-ST, mis en œuvre dans 3 communes de la province du Soum, dont Djibo, Nassoumbou et Baraboulé. Après une année d’exécution des activités, les acteurs se sont rendus sur le terrain pour visiter des réalisations et s’entretenir avec les populations bénéficiaires.

Au cours de cette sortie, les participants ont pu visiter un ouvrage de protection des ménages contre les risques d’inondations à Nassoumbou. Ils ont aussi eu des échanges avec les communautés bénéficiaires, où femmes et hommes sont venus nombreux témoigner de leur engagement à s’approprier les ouvrages qui seront réalisés. Pour preuve, la digue de protection de Noussoumbou mobilise en moyenne 45 personnes par jour. Hommes et femmes, enfants et jeunes, tous y participent afin d’être acteurs de leur propre histoire.
Pour Maïga Hamidou Ardjouma, président du comité des aménagements, la construction de cette diguette représente un double bénéfice pour le village. « D’une part, le surcreusement de la plus grande retenue d’eau permet d’augmenter le volume d’eau de cette retenue, d’autre part la réutilisation de la terre issue du surcreusement sert à construire notre digue de protection ».
-----------------------------------------
Visiblement galvanisé par cette visite des partenaires de mise en œuvre, les populations ont laissé entendre que le chantier sera terminé dans un mois, et cela pour le bonheur de tous.
En rappel, le projet PPRC-ST a démarré en février 2017 pour une durée de 23 mois. D’un montant d’environ 695 314 420FCFA, il est financé par l’Union Européenne à travers sa branche humanitaire qui est ECHO. Le projet intervient dans 34 villages dans la province du Soum et 50 villages de la province de la Tapoa. A termes, il vise à toucher directement 81000 personnes dans le soum et 130145 personnes dans la province de la Tapoa.

Cette mission a pris fin par la remise de kits de premiers secours aux CSARC, qui avaient auparavant bénéficié d’une formation dans ce sens afin de les rendre plus opérationnel sur le terrain.
remise des kits de premiers secours aux bénéficiaires