lundi
18 juillet 2016
 


Newsletter


02 BP 5657 Ouagadougou 02
Burkina faso

Tél: +226 25 36 54 41
Mail: contact@reseaumarpbf.org

Heures d’ouverture

8h - 17h

Nos vidéos



Double-cliquez pour afficher la vidéo

Nos liens

| ACCUEIL | | Qui sommes-nous ? | | Nos réalisations | | Zones d’intervention | | Nos rapports | | Nos partenaires | | Notre équipe |

Programme DRYDEV : Les nouvelles de la campagne agricole dans le Yatenga/Burkina Faso

Bagaya Moussa est un producteur dans la commune de Zogoré/Yatenga Région du Nord au Burkina Fso. Il a 39 ans ; il est marié à deux femmes et père de cinq (5) enfants. Il fait partie des bénéficiaires du « programme d’amélioration des terres arides » (DRYDEV)
Après la formation qu’il a reçu sur les paquets techniques, il a choisi un site pour expérimenter la technique de la production dans les demi-lunes.« "C’est la première fois que je produis dans les demi-lunes. Je veux expérimenter d’abord et voir les résultats. Pour cette raison, j’ai respecté exactement toutes les itinéraires techniques qu’on nous a montré lors de la formation et j’attends de voir le résultat ». Pour cette première année, il a pu aménager 30 demi-lunes sur une superficie de 0,25 ha, pour y produire du sorgho en association avec le niébé. La profondeur de chaque demi-lune est de 30 cm, la longueur est de 3 m et la largeur est de 1,5m. La distance entre les trous est de 1m. Dans chaque trou, il y a mis une brouette de fumure organique produit grâce au compostage. Il venait de semer quand nous lui avons rendu visite. « Ces 30 demi-lunes ont été réalisées en 48 heures, soit 2 jours de travail avec l’appui de mes 4 enfants. J’ai appliqué cette technique ici parce que nous disposons très peu de terres cultivables dans notre village et les sols sont également pauvres. Selon la formation que nous avons reçue, je retiens que pour produire sur ce type de sol, il faut aménager des demi-lunes pour retenir l’eau. Depuis que la saison a commencé, nous n’avons pas reçu plus de 3 pluies alors que nous sommes rentrés en brousse depuis le mois de Juin. Certains ont semé mais les grains sont pourris dans les poquets par manque d’eau. Donc pour éviter cette situation, je suis venu aménager mon zaï ici. »Indique-t-il.

En rappel, le programme DRYDEV est un programme régional qui vise d’amélioration de la sécurité alimentaire et hydrique pour le développement économique rural au Sahel et dans la Corne de l’Afrique. C’est un programme quinquennal couvrant cinq (05) pays en Afrique dont deux en Afrique de l’Est (Kenya et Ethiopie) et trois (03) en Afrique de l’ouest (Niger, Mali et Burkina Faso). Au Burkina Faso, le programme intervient dans 6 province dont le Sanguié, Le Zondoma ; le Passoré ; Yatenga ; Sourou et le BAM.