vendredi
13 mai 2016
 


Newsletter


02 BP 5657 Ouagadougou 02
Burkina faso

Tél: +226 25 36 54 41
Mail: contact@reseaumarpbf.org

Heures d’ouverture

8h - 17h

Nos vidéos



Double-cliquez pour afficher la vidéo

Nos liens

| ACCUEIL | | Qui sommes-nous ? | | Nos réalisations | | Zones d’intervention | | Nos rapports | | Nos partenaires | | Notre équipe |

Fin de la visite du coordonnateur Pays Sahel de DRYDEV, au Burkina Faso

La mission introductive du nouveau coordonnateur (DRYDEV), Programme de Développement des terres Arides, M. Georges Okwach a pris fin ce jour Vendredi 13 Mai au Burkina Faso. Après une semaine de travail avec les acteurs et les bénéficiaires sur le terrain, une rencontre de restitution s’est tenue ce matin dans les locaux du Réseau MARP Burkina, organisation lead du programme. Ont participé à cette rencontre, tous les partenaires de mises en œuvre de même que les partenaires terrains. Cette rencontre avait pour objectif de faire une synthèse de sa tournée et des suggestions en vue d’une amélioration de la mise en œuvre des activités du programme. Au cours de cette rencontre, il a livré ces impressions en 2 points.
Les impressions de du Coordonnateur Pays Sahel au Burkina Faso
1ères impressions.

« Mon séjour m’a permis de constater que nous sommes en retard dans la mise en œuvre des activités, avec un taux d’exécution de 18%. J’ai l’impression que nous avons perdu trop de temps dans les préparatifs. Ce retard peut se justifier par le contexte de démarrage du programme au Burkina.
Cependant, je pense que nous devrons aller à l’essentiel maintenant. J’exhorte le Réseau MARP en tant que organisation lead à foncer avec les activités sur le terrain. Je préconise que chaque partenaire revoit ses prévisions de 2016 et accélérer avec les activités qui auront surtout un impact sur le terrain.
Mon second point est que je n’ai pas perçu, comment les différents WP (paquet technique) sont mises en œuvre sur le terrain. Je n’ai pas vue l’intégration des WP sur le terrain. J’ai eu l’impression que chaque partenaire travail dans son coin.
J’interpelle les acteurs de DRYDEV à faire autrement que les autres projets si nous voulons atteindre un changement fondamental dans la vie des populations.
J’ai vu beaucoup de bonnes choses sur le terrain et je vous en félicite pour les nombreux efforts. J’ai trouvé à Bouloumsi des productrices très enthousiastes et prêtes à avancer. L’OCADES Caritas, partenaire terrain, fait un grand travail actuellement avec les femmes et cela est à féliciter. Actuellement la question de la recherche du marché est une priorité pour les femmes afin qu’elles puissent écouler leurs oignons. SNV doit accélérer avec son WP pour permettre de résoudre ce problème ».

L’atelier a été clôturé aux environs de 13 h30 mns par M.Mathieu OUEDRAOGO, Président du Réseau MARP-Burkina. Il a dans son intervention interpellé l’ensemble des partenaires à privilégier une planification concertée des activités sur le terrain, afin de mutualiser les efforts. « « Il faut une communication parfaite entre nous. L’échec d’un seul WP est imputable aux autres. Si DRYDEV n’enfante pas c’est que nous avons échoué » ». a-t-il souligné.