vendredi
19 février 2016
 


Newsletter


02 BP 5657 Ouagadougou 02
Burkina faso

Tél: +226 25 36 54 41
Mail: contact@reseaumarpbf.org

Heures d’ouverture

8h - 17h

Nos vidéos



Double-cliquez pour afficher la vidéo

Nos liens

| ACCUEIL | | Qui sommes-nous ? | | Nos réalisations | | Zones d’intervention | | Nos rapports | | Nos partenaires | | Notre équipe |

Journée promotionnelle du soja dans la Sissili : les acteurs se sont penchés sur les difficultés que connait la filière.

En marge de la journée promotionnelle du soja dans la Sissili, un forum a été organisé par les acteurs. L’objectif de ce forum était de permettre aux différents acteurs de faire le diagnostic des difficultés auxquelles fait face la filière soja au Burkina Faso en général et dans la province de la Sissili en particulier. Les échanges ont permis de dégager des actions à mettre en œuvre pour donner à cette filière, la place qui devrait être la sienne dans le développement socio-économique de la région. Au cours de ce forum, ils ont également formulé des recommandations à l’endroit du gouvernement du Burkina Faso.

La mise en œuvre de ces recommandations devrait permettre de booster la production du soja car, cette spéculation fait partie désormais des cultures de rente à haute valeur ajoutée au Burkina Faso. En effet, au niveau national, l’enquête permanente agricole (EPA) estime la moyenne de la production du soja sur les cinq dernières années à 19.973t/an. Au cours de la campagne agricole écoulée, les résultats provisoires montrent qu’une superficie de 1.468 ha a été emblavée pour une production de 1.147 tonnes dans la région du Centre Ouest. Selon les chiffres de la FAO, le soja procure, en termes de devise, environ 2,15 milliards de francs CFA par an au Burkina.
Les travaux de ce forum sur le soja se sont déroulés sous forme de panel, animé par des chercheurs venus de l’INERA et de l’IRSAT, avec la modération de David TIEMTORE, de la Direction générale de la promotion de l’économie rurale (DGPER) et la co-modération de Mathieu OUEDRAOGO, Président du Réseau MARP-Burkina. Des recommandations du forum, il ressort qu’il faut améliorer la disponibilité des semences ; la diffusion de l’information sur les techniques de production et de traitement poste-récolte ; mettre l’accent sur la communication autour des vertus du soja pour stimuler la consommation ; faciliter l’accès aux équipements de production et de transformation, et renforcer les capacités des producteurs et des transformateurs pour une production de qualité. Des recommandations dont le gouvernement entend jouer pleinement sa partition, à entendre le Ministre de l’agriculture et des aménagements hydrauliques.
Ce forum de Léo sur le soja, a connu la participation d’acteurs venus d’autres régions du Burkina et du Ghana, pour partager leurs expériences avec leurs pairs de la Sissili. Le moins que l’on puisse dire c’est que cette journée a été l’occasion pour les professionnelles ; les hommes d’affaires et pour l’ensemble des acteurs travaillant dans la chaîne de valeurs soja, pour échanger, partager leurs connaissances et tisser de bonnes relations d’affaires.
Visiblement satisfaits des résultats auxquels ils sont parvenus aux termes des échanges, les producteurs et les transformatrices du soja ont souhaité qu’une telle initiative soit renouvelée pour le bonheur de tous.

Réseau MARP-Burkina